Il n’y a aucun mérite à tenir un blog d’informations alternatives

Il suffit d’avoir une intelligence moyenne voire médiocre. Et bien sûr d’avoir du temps à perdre.

A propos… un an de blabla jaune pour RIEN : https://lecirqueautourducirque.wordpress.com/?s=gilets+jaunes

Le petit monde de la blogosphère politique est un grand chapiteau et il appartient aux cons et aux connasses malades de leurs NOMBRILS. Mais chut, ces connards et ces connasses que j’injurie jusqu’à la fin des temps s’imaginent qu’ils vont changer le monde, je parle du vrai monde, vous savez celui qu’on a connu quand les ordinateurs n’étaient pas encore devenus les immondes dictateurs de nos blablateuses « existences ».

Ceci n’est pas un billet de blog d’informations alternatives.

Nous savons bien, au fond, que nous n’aurons pas de retraite de l’État. — brunobertez

Mon cher lecteur Vous travaillez 43 ans pendant lesquels vous cotisez 15,45% de votre salaire pour votre retraite. À 65 ans, vous prenez une retraite bien méritée à 80% de votre salaire moyen sur toute votre activité. Notez bien que je prends 80% du salaire moyen de votre vie active et non le dernier salaire, […]

via Nous savons bien, au fond, que nous n’aurons pas de retraite de l’État. — brunobertez

Accident d’hélicoptères français au Mali : UN MENSONGE D’ÉTAT

Le 27 novembre 2019, la France a annoncé la mort de 13 de ses soldats qui seraient décédés la veille au Mali, au cours d’une mission de combat. Si elle a bien communiqué sur l’identité des soldats morts (photos, carrière, vie conjugale, voire fils de …Jean Marie BOCKEL), elle a été très nulle sur tous les autres plans et n’a convaincu personne.

Commençons par examiner les circonstances. Les autorités françaises parlent de mission de reconnaissance déployée pour surveiller un pick-up terroriste et des motos, puis de combat alors qu’elles reconnaissent en même temps qu’aucun combat n’a été engagé et qu’aucun terroriste n’a été tué. Elles ont aussi laissé entendre qu’une unité de forces spéciales étaient au sol et observait le pick-up terroriste, et que des avions sont arrivés en renfort, dont une escadrille de Mirage du Tchad, un hélicoptère Cougar, deux hélicoptères de combat Tigre, et qu’au cours du survol de la zone d’opération, le Cougar et un Tigre ont fait une collision. En conclusion, les militaires français ont déployé des avions Mirage, deux hélicoptères de combat Tigre, un hélicoptère Cougar et des hommes au sol pour traquer un seul véhicule terroriste. Un tel scénario ne sera jamais accepté à Hollywood.

Examinons les images des épaves d’aéronefs. Les Français se sont arrangés à ne pas fournir de plan d’images laissant voir les deux hélicoptères accidentés. Mais, ce qu’ils ont fourni est déjà suffisant. On voit la soi-disante épave du Tigre pourtant blindé et plus robuste, complètement calciné. Il ne reste qu’un châssis et le train d’atterrissage. Quant au Cougar, il est intact, juste un hublot troué. Ensuite, observez le sol des deux photos, la couleur du sable, l’ombre des épaves (on dirait 11 heures sur une image et 16 h 30 sur l’autre), le relief et faites-vous une idée sur la saison de chaque photo. Vous conviendrez avec moi que les photos n’ont pas été prises dans le même pays. Ensuite, observez les trains d’atterrissage d’un hélicoptère Tigre sur internet, comparez-le à ceux de l’épave. En réalité, la photo de l’épave est celle d’un avion de ligne moyen courrier et non celle d’un hélicoptère de combat.

Sur le nombre de soldats français tombés au Mali, il y en avait officiellement 28 avant l’accident. Mais les autorités françaises diront qu’avec les 13 morts du 26 novembre, le total est passé officiellement à 38, au lieu de 41.

Au cours de la conférence de presse, le lieu précis de l’accident est resté tabou. La Ministre Florence PARLY et son chef d’état-major des armées n’ont cessé de répéter « entre Gao et Ménaka » deux localités pourtant distantes de 315 km, « le Liptako malien ». La Ministre Florence PARLY d’ajouter que le combat s’est déroulé là « où l’obscurité était totale, ce qui a complexifié l’opération », comme si les soldats français n’ont pas de vison nocturne.

Par ailleurs, il est à noter que Madame PARLY n’a montré aucun signe de compassion envers les morts, contrairement à François HOLLANDE dont la voix et les mains tremblaient à la suite de l’attaque du 13 novembre.

La partie questions réponses ressemblait au Parlement du rire de Mahamane. Il y avait toutes sortes de questions sans intérêt venant de journalistes briefés à l’avance. Questions du genre « Comment vous ressentez la disparition des 13 soldats » ; « Quel sera le délai d’exploitation des boites noires ».  Apparemment une journaliste à l’accent anglophone non briefée à l’avance pose une question pas difficile, mais à laquelle le duo PARLY-LECOINTRE ne s’attendait pas : « Quel est le groupe terroriste à bord du pick-up ». Le général François LECOINTRE va tâtonner avant de dire : « C’est la zone d’évolution de l’état islamique ». Dans la foulée, la Ministre PARLY enchaine : « On va mettre un terme à ce premier échange, il y aura d’autres occasions de revenir là-dessus ».

La Ministre PARLY ment une fois de plus. Elle l’avait fait le 23 novembre 2018 devant le Parlement français lorsqu’elle a annoncé la mort d’Amadou Kouffa. Elle a récidivé après la mort du terroriste marocain Abou Abderhman Al Maghrebi alias Ali MAYCHOU en disant qu’il s’agit  « de la neutralisation du deuxième terroriste le plus recherché au Sahel ». Que vaut cet inconnu comparé à Iyad, Abou Walid, Kouffa, Abou Kaka, Abel Hakim, Jafar Dicko, Bamoussa, Sedane Ag Hita, Mohamed Targui, Talha Al Libi…

En réalité, le mensonge sur l’accident d’hélicoptères a pour but de cacher la cause réelle de la mort des 13 soldats français tués dans les récents accrochages de Boulkessi, Indélimane et Tabankort contre les FAMA. Sinon, quel est l’intérêt de rassembler des militaires de l’artillerie, des blindés, de l’infanterie ou du génie dans des hélicoptères, sans leur matériel de travail, pour aller renforcer des forces spéciales qui n’ont même pas encore engagé de combat ? Ce n’est pas un secret que les forces spéciales françaises interviennent contre les FAMA depuis mai 2014, à Kidal. Toutes les pertes enregistrées par les Français depuis 2014 l’ont été contre les FAMA. Les petites pertes françaises sont justifiées par Barkhane comme des attaques à l’explosif contre les véhicules blindés, les grandes pertes par des accidents d’avions.

Dans le cas d’espèce, c’est bizarre que les morts appartenant à l’artillerie et aux blindés soient plus nombreux que ceux servant dans les unités d’hélicoptères.

Mais, quand les Maliens vont-ils comprendre que la France n’est pas là pour les aider ? Cette France qui, lorsque Seydou Badian KOUYATE a sorti un plan quinquennal de développement en 1961, a immédiatement convoqué un atelier à Paris dont les participants étaient des cadres colons ayant servi au Soudan français. L’ordre du jour se résumait en 2 points. Le Mali a-t-il les ressources humaines pour exécuter ce plan ? Que faut-il faire pour le saboter ? Un participant à cet atelier nommé Edmond LOUVEAU, gouverneur du Soudan français de 1946 à 1952, a prévenu les autorités du jeune Etat malien lors d’un voyage à Bamako et à Gao. Nicolas NORMAND veut faire comme ce dernier en espérant apaiser son âme des crimes qu’il a commis au nom de la France au Mali. Dommage que certains Maliens le prennent comme référence lorsqu’il raconte sa version des événements que eux Maliens vivent depuis 2013.

Il s’agit encore de cette France qui a confisqué toute l’aide internationale destinée au Mali depuis 2013. De l’importante manne financière allouée à la suite de la conférence de Bruxelles aux soutiens financiers accordés au G5 Sahel, notamment l’aide saoudienne s’élevant à 100 millions $, la France finance son déficit. Comme si cela ne suffisait pas, la France est en train de confisquer et ce, au mépris de tous les instruments juridiques régissant la commande publique au Mali,  tous les marchés publics au détriment des entreprises maliennes.

On l’a vu avec la LOPM (hélicoptères cloués au sol, paire de chaussettes à 30 000 F CFA…), la confection des passeports maliens attribuée à la Société française OBERTUR.

Source : http://niarela.net/crise-malienne/accident-dhelicopteres-francais-au-mali-un-mensonge-detat

Ni dieux ni maîtres qu’ils disaient 😂😂😂 (Reblog d’un site radicalement anarchiste) (private joke)

Hassan Nasrallah : La destruction d’Israël ne nécessitera pas forcément une guerre… Le Cri des Peuples 24 novembre 2019 url de l’article en français: https://lecridespeuples.fr/2019/11/24/hassan-nasrallah-la-destruction-disrael-ne-necessitera-pas-forcement-une-guerre/ Extrait d’un entretien de Sayed Hassan Nasrallah avec des journalistes du site internet khamenei.ir, publié le 1er octobre 2019, et ayant duré près de cinq […]

via Guerre impérialiste et colonialisme au Moyen-Orient… De l’avenir de l’entité sioniste (entretien avec Hassan Nasrallah) — Resistance71 Blog

Site radicalement anarchiste anti-état, anti-religion et anti-argent (meuh non et pas antisémite) dont le slogan presque quotidiennement seriné depuis de bien trop longues années (enfin, à mon goût) est, je cite : « Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et n’y en aura jamais… Et tout le reste n’est que réformisme et pisser dans un violon… Il suffit de dire NON ! »

Amen.

Ah oui, j’oubliais : « Sans armes ni haine ni violence. »

« Que dire d’autre, à gou, ba zoee, gol ze we! »

Le titre a été écrit quasiment en télépathie avec mon copain blogueur (ou alors blagueur?) leresiduedesante.wordpress.com, c’est bizarre hein? mais c’est comme ça! Plus amusant encore, j’avais mis ce billet en brouillon et entre-temps j’ai vu qu’il a mis cette même phrase en exergue sur sa page facebook. Double télépathie donc ! Dingue. Et pour le reste, musique maestro…

Politiquement paumée : les incohérences anarchistes me rendent perplexe

Je continue de tenter de me trouver des opinions politiques et de comprendre ce monde mais j’ai envie de laisser tomber parfois tant ça me parait complexe et tant ce que je vois partout et surtout parmi les gens dont je suis théoriquement supposément proche me désespère des fois j’ai envie de redevenir officiellement apolitique […]

via Politiquement paumée : les incohérences anarchistes me rendent perplexe. — Fina, la première femme toujours dans la Lune, dyspraxique et antivalidiste.

L’effondrement est déjà là

PS : Je ne suis qu’à moitié d’accord avec le point de vue de Jorion sur l’immigration. Certes, la notion d’identité nationale pure est un mythe (et perso ne m’attire pas)… mais tout est tout de même une question de proportion. Qu’à je sache, la France du 18ème siècle n’a pas été envahie par des populations entières de Suisses. Or, ici, à Bruxelles en cette première partie de 21ème siècle, nous sommes visiblement submergés par une population composée d’islamistes tout aussi visiblement peu modérés. Mes propos n’ont rien d’islamophobe. Je fais un constat froid, pur et simple.

« De Ben Ali à Macron.» L’édito de Charles SANNAT

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Vous vous souvenez sans doute du printemps arabe, des événements qui ont secoué la Tunisie et précipité la chute de Ben Ali. Tout commence avec l’immolation d’un jeune homme du nom de Bouazizi au fin fond de la Tunisie.

La semaine dernière en France un jeune étudiant s’est immolé lui-aussi.

De Ben Ali à Macron.

Nous étions en 2011 et à l’époque j’avais écrit un édito intitulé « Karl Marx… la révolution tunisienne et la prochaine révolution française ». 8 ans après nous y sommes. En fait cela aura mis 7 ans puisque le mouvement des Gilets Jaunes, qui était à bout de souffle à force de s’essouffler,  selon les mamamouchis qui s’époumonent à faire croire que le mouvement a disparu, a démarré il y a un an.  Vous pourrez relire ces textes de 2001 et 2014 ici. Je poursuis cette réflexion aujourd’hui en 2019, nous pourrons donc ressortir ces textes d’ici 3 ans… pour les mettre à nouveau en perspective. 

En réalité, dès 2011, ce qui allait se produire aujourd’hui, qui n’est pas fini et ne peut au rythme actuel que se finir par un terrible bain de sang, était prévisible.

Pour cela, il faut relire Marx. Karl Marx. Certes la mise en application de ses théories ne fut pas un franc succès avouons-le, mais ce garçon n’a pas dit que des sottises.

Notamment son explication entre l’infrastructure et la superstructure permet d’avoir un cadre intellectuel pour comprendre ce qu’il se passe dans le monde depuis 10 ans.

Partout, où que vous regardiez, les peuples sont actuellement en train de se révolter. Cela a commencé dans les pays arabes, mais l’Amérique latine est très touchée, de même que l’Asie. Regardez ce qu’il se passe à Hong-Kong, à Paris, au Chili, en Equateur, ou encore en Bolivie. Partout la situation est chaotique.

Que se passe-t-il donc ?

La suite ici : https://insolentiae.com/de-ben-ali-a-macron-ledito-de-charles-sannat/

Farce totale au Kostardistan (Un texte de Bruno Adrie)

Entouré de ses bouffons – bouffons conseillers, bouffons ministres et shérif bouffon – King Kostard est le premier roi à avoir transformé la politique en farce totale. Plus rien ne paraît sérieux dans son royaume et tout devrait faire rire, chez lui comme dans son cortège, s’il n’y avait ce malheur qu’il répand comme un bouillant acide sur les habitants du Kostardistan, que ces derniers fassent partie de ceux qui, roulés depuis leur plus jeune âge dans les draps sales de l’ignorance, n’auraient jamais cru qu’une telle farce pût sortir d’urnes triturées de doigts menteurs et de propagandes, ou de ceux qui, habités par une intuition infuse et éclairante, avaient deviné, dès le départ, qu’il n’était qu’un automate de carnaval aux propos automatiques et à la méchanceté vissée ferme aux boulons de la tête par les clefs à molettes de l’Orgueil, de l’Ambition et d’une Bêtise que même l’athanor des alchimistes, qui purifie tout, ne saurait extirper en mille ans de crépitations acharnées.

http://incaudavenenum.over-blog.com/2019/11/farce-totale-au-kostardistan.html

Mise au point sur notre billet « Black Bloc » sur la place d’Italie du 17 novembre — Resistance71 Blog

Résistance 71 19 novembre 2019 Dans notre billet du 17 novembre « Gilets Jaunes An I: Des ‘Black Blocs’ se réfugient derrière la police sur la place d’Italie (vidéo) », nous n’avons pas dit que le « Black Bloc est la police », le titre de la vidéo citoyenne mise en ligne est à cet […]

via Mise au point sur notre billet « Black Bloc » sur la place d’Italie du 17 novembre — Resistance71 Blog

Macron n’a nullement la trouille, il vit, il baigne dans la congratulation. 

Oui! Et non! La vérité est toujours au milieu de tout!

brunobertez

L’observation de ce qui se passe avec les gilets jaunes indique que le peuple est à nouveau en train de subir une défaite historique.

Tout ce que fait Macron est destiné à profiter aux ultra riches, aux très grandes fortunes,  aux entreprises financialisées,  et à l’étranger. Pour l’étranger d’ailleurs Macron mêne  un combat exemplaire . Un combat de classe. Ce combat concerne toute l’hyper classe mondiale car le populisme est un problème commun, il suffit de lire les productions des think tanks.

Personne ne le dit car ces catégories ont l’intelligence de ne pas se manifester, elles sont absentes, silencieuses. Macron s’est auto-désigné comme le fer de lance mondial contre le populisme, il a réussi à s’imposer et à devancer Tony Blair qui voulait jouer le même rôle vedette et en toucher les récompenses fiancières.  Ces classes et hyper classes lui laissent les mains libres, remarquez le .

Macron est…

Voir l’article original 570 mots de plus

Donner à voir les gilets jaunes – Brice Le Gall – Visionscarto

C’est pas d’la poésie

Je ne suis qu’à moitié d’accord avec mon post précédent. Car il est bien évident que limiter la portée de l’action des Gilets jaunes à des revendications strictement pécuniaires (le prix de l’essence, moins de taxes, etc) ne peut pas satisfaire ma soif de justice sociale et d’existence épanouie bien au-delà de son seul aspect financier. Là où je reste d’accord par contre, c’est que des officines d’extrême-gauche (du Capital comme dirait Francis Cousin) noyautent et contrôlent toute spontanéité et donc toute force incontrôlable d’un véritable mouvement de révolte populaire. Mais pour rester objectif, une qualité qui manque à beaucoup d’analystes politiques, je rappelle que des officines d’extrême-droite (du Capital comme dirait Francis Cousin) accomplissent bien entendu la même fonction de parasitage des élans libérateurs d’une population en souffrance.

Et puis, comme certains le savent déjà, je ne cache pas que je suis moi-même un peu un gaucho-féministe et c’est pour ça que je vous présente maintenant mesdames, mesdemoiselles, messieurs, une chanson gaucho-féministe 😀

Ceci constitue peut-être (hé hé), et comme d’habitude, mon ultime intervention dans la blablasphère.

Elle est un imprévu
Un doute dans mes déroutes
Elle est ma chose
Et le machin de mes névroses
Elle est ma bulle d’air comprimée
De mes soirées
Dans mes retours
Elle est mon détour

Elle a dit
C’est pas d’la poésie
Les hommes font comme les oiseaux
Tjip tjip, c’est fini

Elle est la flamme de mes pensées
Une nouvelle idée
Elle est l’atout qui m’amuse
Elle est ma muse
Elle est mon péché principal
Mon obsession sentimentale
Mon incendie, mon petit coin
De paradis

Elle a dit
C’est pas d’la poésie
Les hommes font comme les oiseaux
Tjip tjip, c’est fini

Elle a dit
C’est pas d’la poésie
Les hommes font comme les oiseaux
Tjip tjip, c’est fini

Elle est l’humour de mes amours                                                                                                 Une glamour
Elle est ma psychothérapie
Ma sophrologie
Elle est ma chance
Sans incidence
Elle enlevait le plus beau de mes soucis

Elle a dit
C’est pas d’la poésie
Les hommes font comme les oiseaux
Tjip tjip, c’est fini

Elle a dit
C’est pas d’la poésie
Les hommes font comme les oiseaux
Tjip tjip, c’est fini

Tjip tjip… tjip tjip… tjip tjip…

c’est fini…

Ouais… merci les gauchos

Et les grands intellectuels « anarchistes » qui se croient plus intelligents que tout le monde mais qui bloguent des billets aussi stupides que celui-là – à propos d’un imposteur à l’œil parfaitement refait (contrairement à d’autres qui n’ont pas ses appuis) et bien sûr ultra-médiatisé non seulement par les faux-culs de RT mais par toute la clique de la Société du spectacle* (Cnews, LCI et compagnie) – devraient définitivement fermer leurs grandes gueules : https://resistance71.wordpress.com/2019/07/02/gilets-jaunes-jerome-rodrigues-va-entrer-en-greve-de-la-faim-contre-letat-rt/

*Clin d’œil (haha) à ces cuistres qui se croient malins parce qu’ils ont lu Debord

Je vous laisse comparer :