Passer l’hiver ?

https://www.lalibre.be/belgique/politique-belge/2022/09/04/alexander-de-croo-nous-allons-affronter-cinq-a-dix-hivers-difficiles-EHTWX3GZRZBMXLFGWTNXXHN7FI/

https://www.sudinfo.be/id491856/article/2022-09-04/lallemagne-debloque-un-plan-daides-massif-contre-lenvolee-des-prix-de-lenergie

https://www.lefigaro.fr/vox/societe/a-cause-du-sabordage-du-nucleaire-francais-va-t-on-vers-un-confinement-energetique-20220901

https://www.bfmtv.com/pratique/tech/les-datas-centers-font-leurs-stocks-pour-passer-l-hiver_AN-202209020056.html

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/crise-de-l-energie-le-deal-entre-la-france-et-l-allemagne-pour-passer-l-hiver-929133.html

https://www.lanouvellerepublique.fr/a-la-une/duralex-se-met-en-veille-pour-passer-l-hiver

https://www.ouest-france.fr/economie/energie/energie-en-etant-plus-sobres-nous-serons-capables-de-passer-l-hiver-estime-le-patron-de-rte-dd7bc2ec-2aa1-11ed-9918-55fc76b2aee5

Etc etc etc etc etc etc…

D’une maltraitance à l’autre. Acceptée par l’écrasante majorité de la population. A quoi ça sert que vous fassiez des gosses si c’est pour les maltraiter de toutes les façons possibles et imaginables ?

La crise des prix de l’énergie menace aussi nos écoles : “Demander aux élèves de prendre un gros pull ne suffira pas“

Les écoles cherchent des solutions pour faire face à la hausse des coûts de l’énergie.

La photo d’illustration a bien été choisie par l’habituelle presse de merde : https://www.dhnet.be/conso/prixenergie/2022/08/30/la-crise-des-prix-de-lenergie-menace-aussi-nos-ecoles-demander-aux-eleves-de-prendre-un-gros-pull-ne-suffira-pas-TMKD2SWAT5EN5KV5OPQIEJJUMM/

Un commentaire pas trop con sur le forum au bas de l’article : « De toute façon les fenêtres devront rester ouvertes pour permettre la juste ventilation des classes contre le covid a dit le Ministre de la Santé… Tant qu’à maltraiter nos enfants, on n’est plus à ça près… »

Liz Truss prête à utiliser l’arme nucléaire, même si cela signifie une «annihilation totale» — RT en français

A l’attention de ceux qui se sont réjouis (un peu vite) de la démission du Boris !

Politique émois et moi

Il y a bien une menace de l’Occident d’utiliser l’arme nucléaire pour éviter de perdre face à la Russie car perdre en Ukraine serait le premier pas vers la décadence de l’Empire Américain, ce que l’Occident, ou plus exactement les classes dirigeantes et profiteuses ne peuvent même pas envisager.

Source : Liz Truss prête à utiliser l’arme nucléaire, même si cela signifie une «annihilation totale» — RT en français

24 août 2022, 18:25 Liz Truss prête à utiliser l’arme nucléaire, même si cela signifie une «annihilation totale» © Geoff Caddick Source: AFP

Candidate à la succession de Boris Johnson comme chef du gouvernement britannique, Liz Truss a déclaré le 23 août être prête à faire usage de l’arme nucléaire si elle devenait Premier ministre. Et ce quelles qu’en soient les conséquences. Liz Truss, favorite pour prendre la tête du Parti conservateur et donc succéder à Boris Johnson comme Premier ministre britannique…

Voir l’article original 285 mots de plus

Macron l’air grave à la rentrée du Conseil des Ministres ce matin nous annonce « une grande bascule » !

Si vous n’avez pas Twitter :

Un com « objectif » ? A mon goût en tout cas (ici de « GROUIK » à 4 04 … chez Monsieur Bertez).

Poutine est trop fin pour y aller a fond.
Il sait que l’Otan veut la guerre minimale pour faire passer un certain agenda.
Il essaye d’en tirer parti a son profit car il n’a pas le choix.
Cette guerre minimale arrange les deux parties.
Si Poutine avait voulu y aller franco, il aurait pu facilement couper l’électricité a Kiev et bloquer les lignes d’approvisionnement du pays.
Poutine bénéfice de la hausse des matières premières, de l’annexion de certaines régions riches en ressources, de la hausse du rouble, du resserrement des liens avec la Chine et l’Inde.
En plus, il démantèle les labos biologiques a ses portes, il détruit les mafias de toutes sortes installées par les occidentaux.
Pour les dirigeants européens, cette guerre est l’occasion de pouvoir contourner les parlements respectifs avec des lois d’exception et autres décrets.
Avec toujours en perspective, la réalisation de l’agenda.

Source : https://brunobertez.com/2022/08/23/il-ny-a-quun-seul-vainqueur-dans-le-conflit-ukrainien-et-cest-la-russie-scott-ritter/comment-page-1/#comment-27516

Un autre vite fait chez OD (matbee à 1108) : « La tension monte… La guerre et l’économie de guerre en Europe ont été planifiées depuis très longtemps… en complément de la pandémie, et ce sera beaucoup plus ravageur ! » source : https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2022/08/24/washington-appelle-les-citoyens-americains-a-quitter-lukraine-des-maintenant/#comment-220599

Un rappel de la magnifique liberté et de nos grandes valeurs

Copié-collé d’un com sur un forum de blog :

De jour en jour la république nous abreuve de son cynisme en plus de sa médiocrité. Nous en avons déjà eu un aperçu avec la sous-préfète de Matignon à Orléans. De belles photos tout sourire sur son jet ski à Brégançon pour annoncer quoi au retour ? Mais que se passe-t-il depuis deux ans ?

Signé : clavreul. Source : https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2022/08/20/quel-prix-les-francais-devront-ils-payer-pour-la-guerre-dont-parle-macron/#comment-220432

Macron-la-bête-de-l’événement sonne la fin des vacances

LCI et tous les va-t-en-guerre y compris sur les fora de cinglés sont contents !

Dans la presse :

https://www.lefigaro.fr/international/ukraine-macron-denonce-l-attaque-brutale-de-poutine-et-appelle-les-francais-a-accepter-de-payer-le-prix-de-la-liberte-20220819

Extraits vidéos si ça vous dit :

https://actu.orange.fr/politique/videos/emmanuel-macron-la-guerre-tonne-a-nos-portes-CNT000001RtKfw.html

https://actu.orange.fr/politique/videos/emmanuel-macron-je-pense-a-notre-peuple-auquel-il-faudra-de-la-force-d-ame-pour-regarder-en-face-le-temps-qui-vient-CNT000001RtKfn.html#plmAnchor

Les tarés de LCI :

De fait, la 3ème guerre mondiale est commencée ?

Y’en a un autre que moi (on est 2!) qui se marre des pro-machin (les « enthousiastes » comme aurait dit Céline) : https://strategika51.org/2022/08/16/refus-de-divulguer-les-commanditaires-de-la-perquisition-de-la-residence-de-trump-ou-la-lutte-pour-le-pouvoir/comment-page-1/#comment-174157

J’ajoute à sa liste les pro-Trump, ouais qui va à nouveau nettoyer le marais selon la secte Qanon et leurs « échanges spirituels » à la mords-moi l’noeud avec « grande ouverture d’esprit » MDR, excellent promoteur du vaxx leur idole entre parenthèses vite fait mais attention si t’ose ne pas être d’accord avec la putaine de république populaire des chinetoques, un allumé qui se prend pour un grand maître du Tao va te traiter de morpion et de parasite.

Allez, bonne nuit quand même.

Et à la rentrée… j’te baise !

Covid-19 : «Il est quasi certain qu’il y aura une vague à l’automne», alerte la présidente du Comité de veille des risques sanitaires

Le nouvel organe remplace le Conseil scientifique, dissout le 31 juillet dernier au moment de la fin de l’état d’urgence sanitaire.

Sommes-nous bientôt repartis pour un tour ? Alors que l’été entame son dernier quart, l’ombre du Covid-19 fait son retour. Après deux mois d’accalmie, «l’épidémie de Covid n’est pas derrière nous», alerte dans les colonnes du Parisien , Brigitte Autran, présidente du Comité de veille et d’anticipation de tous les risques sanitaires (CVARS).

«Il est quasi certain qu’il y aura une vague à l’automne», poursuit la spécialiste de VIH, à la tête depuis ce mercredi 17 août du remplaçant du Conseil scientifiquedissout le 31 juillet dernier en même temps que la fin de l’état d’urgence sanitaire.

Une nouvelle vague aux grandes inconnues

Si aujourd’hui, 22.000 contaminations quotidiennes sont recensées en moyenne, les autorités sanitaires craignent une nouvelle flambée une fois les températures redescendues. «Il faut aller vers le  »vivre avec », ajoute Brigitte Autran. Cela ne veut pas dire accepter les morts ou la gravité de la maladie. Au contraire.» L’ancienne immunologue souhaite «activer des derniers leviers» pour limiter le nombre de personnes non vaccinées ou non revaccinées (sans la dose de rappel). «Le Comité va agir et conseiller le gouvernement en ce sens, pour élargir l’accès aux vaccins et aux médicaments efficaces pour éviter les formes graves, comme le Paxlovid.»

Que savons-nous de la prochaine vague ? Pas grand-chose. «Nul ne sait si la future vague sera liée ou non à Omicron», note-t-elle, se réjouissant du nouveau vaccin de Moderna ciblant la dernière mutation du virus. Ce nouveau sérum est «une très bonne nouvelle, car il est bivalent, c’est-à-dire qu’il cible à la fois la souche originale du virus – dite de Wuhan – et Omicron». Pour la présidente qui s’apprête à chuchoter à l’oreille du nouveau ministre de la Santé, récemment installé : «l’essentiel est de continuer à avancer sur ces vaccins qui sont extrêmement importants sans jamais déroger sur leur innocuité».

«Un coup d’avance»

Enfin, Brigitte Autran souhaite «avoir un coup d’avance» sur les prochaines crises sanitaires. Au programme : «l’instauration immédiate d’une task force d’expertise scientifique», «la mise en place de recommandations rapides» et enfin, «une approche dite de  »global health »», soit une vision globale sur la santé des Français qui «n’est pas isolée de celle du reste du monde».

Dans le sillage du Covid, mais aussi de ZikaEbola ou encore Nipah, les autorités sanitaires craignent une multiplication des crises sanitaires. «Celles de demain ne seront pas celles d’hier ou d’aujourd’hui»conclut la présidente du Comité, qui craint que les récents incendies modifient «l’écologie animale et végétale de territoires entiers». Selon elle, «les déséquilibres profitent aux virus et aux bactéries». «L’essentiel est d’être réactif», résume-t-elle.

https://www.lefigaro.fr/sciences/covid-19-il-est-quasi-certain-qu-il-y-aura-une-vague-a-l-automne-alerte-la-presidente-du-comite-de-veille-des-risques-sanitaires-20220817

Hidden History : les origines secrètes de la première guerre mondiale

Par Anthony C. Black − Le 19 juillet 2017 − Source Unz Review

Présentation du livre Hidden History de Gerry Docherty & Jim Macgregor

Parmi les nombreux mythes qui troublent l’esprit politique contemporain, celui qui pollue le plus la compréhension des faits historiques est la notion selon laquelle les grandes fortunes et les puissants ne fomentent pas de conspiration.

Il se trouve qu’ils le font.

Ils conspirent continuellement, ordinairement, efficacement, diaboliquement, et à une échelle qui dépasse l’imagination. Réfuter l’existence de ces conspirations revient à fermer les yeux à la fois sur des preuves empiriques écrasantes, et à refuser la rationalité la plus élémentaire.

A contrario, pour l’observateur avisé du « Grand Jeu » de la politique, c’est une source d’émerveillement sans fin que de trébucher chaque fois sur des exemples plus incroyables les uns que les autres des machinations monstrueuses dont les fortunés et les élites puissantes sont capables. Et de fait, c’est bien sur ce registre que les auteurs Docherty et Macgregor entrent dans la mêlée et menacent de nous couper tout à fait le souffle.

Ainsi, nous disent-ils, l’histoire officielle et canonisée de la première guerre mondiale est un vaste mensonge absolu du début à la fin. La thèse soutenue par les auteurs s’inscrit à fond sur ce registre conspirationniste, qui énonce que — et pour paraphraser un mot prononcé plus tard par un Churchill qui s’activa au premier-plan de ce récit — on n’a jamais assassiné plus de gens aussi inutilement, pour satisfaire à l’ambition et aux bénéfices de quelques-uns.

En démolissant les nombreux schibboleths qui entourent les origines de la « Grande Guerre » (parmi lesquels « la responsabilité allemande », « les efforts de paix britanniques », « la neutralité belge » et « l’inéluctabilité de la guerre »), Docherty et Macgregor pointent du doigt ce qu’ils considèrent comme la véritable source du conflit : une cabale plus ou moins secrète fomentée par des impérialistes britanniques, dont l’ensemble de l’existence politique, durant une quinzaine d’années, fut consacrée à façonner une guerre européenne visant à détruire le concurrent émergeant à l’Empire britannique, en cours d’émergence sur les sphères commerciale, industrielle et militaire, à savoir l’Allemagne.

En résumé, loin de « marcher tels un somnambule vers une tragédie globale », Docherty et Macgregor soutiennent qu’il « fut piégé par une embuscade posée par une cabale secrète ourdie par les fomenteurs de guerre », et que son origine n’était pas à Berlin, mais bien « au cœur de Londres ».

Je dois bien avouer à ce stade que j’entretiens une tendance à accorder du crédit à une thèse aussi frappante, ne serait-ce que par principe. Après tout, qui considère sans s’illusionner la réalité politique de notre temps distingue bel et bien la gueule du cauchemar décrit par Orwell. Qui plus est, trois décennies de journalisme indépendant m’ont amené à conclure non seulement que presque rien de ce qui est présenté comme « les informations » n’est vrai de près ou de loin, mais que le récit et la présentation conventionnels de l’histoire sont une imposture s’apparentant à un billet de banque d’une valeur de trois dollars. Mais pour autant, il convient d’exiger un ou deux arguments crédibles soutenant cette thèse. Considérons quelques arguments présentés dans le livre « Hidden History ».

Suite : https://lesakerfrancophone.fr/hidden-history-les-origines-secretes-de-la-premiere-guerre-mondiale?fbclid=IwAR0xClgIitt8_lwebeBFgoFhjWEzpLT5a2_8WCXSzBJPFIcQReSb5AdqBbI

Le curieux conseil du FMI aux pays européens: « Faites peser la hausse des prix de l’énergie sur les ménages, ça les encouragera à faire des économies »

Le Fonds monétaire international a appelé les gouvernements européens à réduire autant que possible les mesures fiscales qu’ils ont prises pour soulager les ménages. « Laissez les consommateurs payer pour la hausse des prix de l’énergie. C’est ainsi que nous les incitons à vivre de manière plus efficace sur le plan énergétique », peut-on lire sur le blog de l’institution.

Alors que les prix de l’énergie montent en flèche, de nombreux gouvernements européens prennent des mesures (fiscales) pour limiter la casse auprès des consommateurs. Le gouvernement belge, par exemple, a temporairement réduit la TVA sur le gaz et l’électricité de 21 à 6%. Cela soulage (un peu) les ménages, mais le FMI en est moins fan.

Soutien ciblé

Dans un billet de blog, la branche européenne de l’institution financière internationale appelle les gouvernements à prendre le moins de mesures possibles pour faire baisser les prix. « Les gouvernements devraient s’efforcer de protéger les ménages les plus vulnérables par un soutien ciblé. Mais les politiques actuelles protègent tous les consommateurs contre la hausse des prix de l’énergie. Cela pourrait nuire aux économies européennes et décourager la transition énergétique », estime le FMI.

L’institut basé à Washington avertit que les mesures de soutien fiscal prises jusqu’à présent ont été peu judicieuses. Selon une estimation du FMI, de telles interventions coûteraient à certains pays 1,5% du produit intérieur brut, tout en poussant davantage la demande – et donc les prix – à la hausse. « Les changements de comportement nécessaires pour faire face au choc énergétique sont donc reportés. Les ménages et les entreprises ne sont pas incités à économiser l’énergie », indique le FMI.

Encourager les économies d’énergie

Selon le FMI, les gouvernements européens devraient donc répercuter la totalité de l’augmentation des coûts sur l’utilisateur final afin d’encourager les économies d’énergie et de réduire la demande de combustibles fossiles.

Le FMI a également calculé que les mesures de soutien aux 20% les plus pauvres de la population ne coûteraient que 0,4% du PIB. Si ces mesures étaient étendues aux 40% les plus pauvres de la population, le prix à payer passerait à 0,9% du PIB.

Les familles consomment déjà moins d’énergie

Mesures de soutien fiscal ou non, les ménages semblent déjà prêter attention à leur consommation d’énergie. Dans notre pays, la consommation de gaz a diminué de 13% au cours du premier semestre. Aux Pays-Bas, on a même constaté une réduction de 25 à 33%.

D’autres pays vont au-delà des mesures fiscales pour réduire la consommation d’énergie. Certaines grandes villes d’Allemagne, comme Berlin et Munich, économisent de l’énergie en n’éclairant plus les monuments. À Hanovre, capitale de la Basse-Saxe, on ne peut même plus prendre de douche chaude dans les salles de sport et les piscines. Notre pays, quant à lui, a lancé une campagne avec des conseils pour faire des économies d’énergie.

Niels Saelens

https://fr.businessam.be/le-curieux-conseil-du-fmi-aux-pays-europeens-faites-peser-la-hausse-des-prix-de-lenergie-sur-les-menages-ca-les-encouragera-a-faire-des-economies

De un circo a otro

Límites en la temperatura, escaparates apagados y llamamiento al teletrabajo: las medidas para ahorrar energía

  • Se recomienda el refuerzo del teletrabajo para evitar el malgasto energético en el centro de trabajo y desplazamientos
  • Fomentan el transporte público mediante bonificaciones en los abonos de Cercanías, Media Distancia y Rodalies
  • Hospitales, centros educativos o peluquerías no estarán incluidos en la limitación del aire y la calefacción

Con el precio de la electricidad disparado y el temor de que Rusia interrumpa el suministro de gas a Europa por la guerra, el Consejo de Ministros ha aprobado este lunes un paquete de medidas urgentes centrado en mejorar la eficiencia y el ahorro energético en empresas, comercios, hoteles o transportes, así como en el sector público.

Se tratan de medidas de carácter inmediato que se aplicarán teniendo en cuenta « flexibilidades relevantes », con el objetivo de garantizar « los derechos de los trabajadores, la seguridad laboral y las condiciones térmicas » en casos que queden debidamente justificados, según ha explicado el Gobierno. 

Todos los detalles aqui : https://www.rtve.es/noticias/20220802/claves-medidas-ahorro-energetico/2393444.shtml

Hier c’était le passé, aujourd’hui la vérité

Enfin, la vérité, là c’est plutôt du retournement de veste quand on sent le vent tourner. Pas étonnant venant d’un tel faux-cul opportuniste (parmi plein d’autres) :

Aucune excuse (c’est reparti à l’automne)

Covid en Belgique: vers de nouvelles mesures restrictives en septembre ?

Alors que les contaminations au Covid diminuent à nouveau en Belgique, les experts n’excluent pas de voir une nouvelle vague débuter en septembre. Cette dernière nécessiterait le retour de certaines mesures.

En hausse depuis plusieurs semaines, les contaminations au Covid repartent à la baisse en Belgique. Les hospitalisations, quant à elles, se stabilisent. De quoi laisser espérer que les chiffres hospitaliers diminuent également dans les prochains jours. Selon le porte-parole interfédéral Yves Van Laethem, ces signaux sont positifs et pourraient indiquer que le pic de la « vaguelette » a été atteint en Belgique . Pourtant, malgré cette bonne nouvelle, le ton reste prudent. En effet, les experts – comme les politiques – ont les yeux tournés vers les mois de septembre et octobre. « Ces mois devraient être plus compliqués », confiait à La Libre l’épidémiologiste Yves Coppieters (ULB) . Avec la rentrée des classes, le retour au travail et les températures moins clémentes, les conditions sont réunies pour que le virus puisse circuler davantage.

L’infectiologue Erika Vlieghe alerte sur une éventuelle vague automnale depuis plusieurs semaines . Le 6 juillet, elle appelait même les politiques à « être prêts à prendre des mesures supplémentaires », dans les mois à venir, pour juguler une potentielle recrudescence. Le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke avait alors fait savoir que si la situation commençait à dérailler, le monde politique interviendrait . Tout en précisant qu’actuellement aucune nouvelle mesure n »était dans l’air.

Le retour des restrictions ? Oui, mais pas de grandes mesures

Pour les experts, il est clair en tous les cas que des mesures sanitaires devront faire leur retour pour la rentrée. « Il y aura un rebond, il faudra prendre des mesures, mais ce sera tout à fait gérable », expliquait Yves Coppieters, indiquant qu’il n’y avait pas lieu de s’inquiéter si l’on restait confronté aux mêmes variants. Même son de cloche du côté du virologue Marc Van Ranst (KULeuven). « Je m’attends à que les masques buccaux soient à nouveau nécessaires, surtout dans les transports en commun », confie-t-il à nos confrères du Nieuwsblad. Il insiste également sur l’importance de la ventilation dans les lieux clos attirant beaucoup de monde, comme les salles de concert.

Le porte-parole interfédéral voit également ces deux mesures comme des solutions acceptables en cas de vague automnale. Il écarte toutefois la possibilité de voir réinstaurer un Passenger Locator Form (PLF) ou des règles sanitaires plus restrictives. Selon M. Van Laethem, les politiques n’en arriveraient à de telles mesures qu’en dernier recours.

https://www.dhnet.be/actu/belgique/2022/07/22/covid-en-belgique-vers-de-nouvelles-mesures-restrictives-en-septembre-2WVJBENC7JB6VFY6YSFU5R6UBY/

Coup d’envoi de la vaccination contre le Covid le 5 septembre en Belgique: «Le retour du CST n’est pas à l’ordre du jour», selon Christie Morreale

La nouvelle campagne de vaccination contre le Covid 19 démarrera le 5 septembre prochain en Wallonie. Christie Morreale répond à nos questions !

NDLR : cette connasse est ministre de la santé wallonne

Il n’y a pas d’invitations généralisées, pourquoi ?

Le Conseil supérieur de la Santé n’a en effet pas recommandé la vaccination automatique. Mais si les personnes le souhaitent, elles peuvent le faire de manière individuelle. Et il y a déjà des gens qui ont manifesté leur intérêt. On est un peu dans la même logique que pour la grippe. Et encore, le vaccin contre la grippe est beaucoup moins efficace que celui contre le Covid. On ne fait pas le vaccin pour éviter de le contracter mais pour éviter les formes sévères. Il faut donc protéger toutes les personnes susceptibles de développer des formes sévères.

Avoir sa 4e dose pourrait être demandé dans l’éventualité d’un retour du CST*.

Il n’y a aucune discussion à ce sujet pour le moment. Le retour du CST n’est pas à l’ordre du jour. Ce n’est pas sur la table.

https://www.sudinfo.be/id475711/article/2022-07-23/coup-denvoi-de-la-vaccination-contre-le-covid-le-5-septembre-en-belgique-le

Ils y vont petit à petit. C’est pas à l’ordre du jour. « Du jour »… pigé ?

* CST = Covid Safe Ticket, appellation belge du Pass sanitaire (ou vaccinal) QR-codé

La vie quotidienne en « France » (où je ne vais bientôt plus oser me rendre)

Montpellier. Drogue : la vidéo édifiante d’une rixe à la machette entre bandes rivales

Document : la vidéo d’une violente rixe à la machette entre des dealers, mardi après-midi cours Gambetta, à Montpellier. Et un trafiquant a été blessé au couteau ce mercredi.

C’est un document Métropolitain : la vidéo édifiante (ci-dessous) d’une violente rixe à la machette entre des dealers, mardi après-midi cours Gambetta, à Montpellier. Et un trafiquant a été blessé au couteau ce mercredi, au même endroit, dans ce qui ressemble à des représailles, suite aux affrontements d’hier. Au commissariat central, on se veut prudent, en indiquant que le lien entre ces deux affaires n’est pas établi ce soir.

La vidéo tournée en plein jour à l’angle du cours Gambetta et de la rue Daru, mardi, est impressionnante et donne une idée de la violence entre bandes rivales pour prendre le contrôle du trafic juteux de drogue et de contrebande de tabac : les jeunes dealers s’arment de machette, de couteaux et de bâtons pour se mesurer sur la voie publique. Sur le film de 36 secondes, on voit des trafiquants brandir des chaises d’un bar pour se protéger. Le règlement de compte se déroulant sur les rails au niveau de la station Plan Cabanes a entraîné momentanément l’interruption du trafic de tramway dans les deux sens sur la ligne 4.

Deux blessés légers

Bilan de ces affrontements : deux blessés légers. Une enquête est ouverte au commissariat central par les policiers nationaux, les enquêteurs de la sûreté départementale de l’Hérault étant saisis pour identifier tous les protagonistes, dont des mineurs.

https://fb.watch/eq4CgyjLqL/

24h après cette rixe, les sapeurs-pompiers du Sdis 34, les policiers nationaux et municipaux sont de nouveau intervenus ce mercredi, vers 16h, au même endroit, à l’angle du cours Gambetta et de la rue Daru, où un jeune dealer a reçu un coup de couteau. Il a été évacué aux urgences de l’hôpital Lapeyronie. Il faisait partie d’une des équipes rivales qui en ont décousu hier. Une nouvelle agression à l’arme blanche qui ressemble à des représailles. Pour l’anecdote, la plupart des victimes refusent de déposer plainte…

Suite : https://actu.fr/occitanie/montpellier_34172/montpellier-drogue-la-video-edifiante-d-une-rixe-a-la-machette-entre-bandes-rivales_52600626.html

LYON : 3 POLICIERS PASSES A TABAC

Je vous la copie-colle ?

Etc