Métro boulot rando

A plus tard …

Publicités

A la mémoire de mes vieux amis anarchiites

Ce sursaut pétitionnaire anarchiste islamiste…
Car malheureusement…dès qu’on lutte contre l’islamophobie on lutte
Forcément pour l’islamophilie…

Les signataires de ce pamphlet trahissent de facto l’esprit anarchiste
Qui n’a ni dieu ni maître…

Cette prise de position qui marque tout de même un tournant majeur au sein des fédérations anarchistes est relayée sur un site communiste et par un auteur anonyme qui a tenu à exprimer sa vision des choses sur l’appareil anarchiste…

Voilà le passage…qui passe… 😉

« Les anarchistes, ou tout au moins une partie importante d’eux, ont décidé de partir en guerre contre l’islamophobie. Un document a été publié à ce sujet, reproduit plus bas.

C’est une intervention contre l’islamophobie au moment où les Qataris annoncent un fond de 100 millions d’euros pour soutenir la création d’entreprises dans les banlieues françaises.

Du hasard ? Pas du tout, évidemment. Pas plus que l’attaque anarchiste contre Salman Rushdie alors que l’Iran vient d’augmenter de 500 000 dollars la récompense pour l’exécution de celui-ci (récompense désormais à 3,3 millions de dollars).

Les anarchistes ont une idéologie petite-bourgeoise, prônant finalement l’artisanat et l’échelle locale. Il n’est donc nullement étonnant qu’en y ajoutant un peu de « tiers-mondisme », on retrouve les qataris. S’ils permettent d’être « petits patrons », artisans, « à son compte », c’est parfait.

La crise économique fait tomber les masques prétentieux. L’anarchisme ne prétend plus faire la révolution, il est désormais soit un réformisme petit-bourgeois para-syndical, soit un délire ultra-individualiste contre l’Etat et sans projet de société.

Car pour avoir un projet de société, il faut porter la culture et la civilisation, comme le fait la classe ouvrière. Cela est totalement étranger à l’anarchisme, au point que l’appel invente purement et simplement une identité musulmane universelle – reprenant donc l’antienne de l’Arabie Saoudite ou Khomeiny – qui représenterait le « tiers-monde. »

L’appel ose expliquer :

« Dans la parfaite lignée de la structure de « l’orientalisme », l’Occident disqualifie l’Orient par le prisme de l’islamophobie et régénère par là sa pseudo-supériorité morale. Assumée ou dissimulée, cette structure de pensée gangrène une vaste partie du champ politique progressiste. »

Résumer « l’Orient », les peuples de l’Orient, à l’Islam, voilà une absurdité terrifiante, le degré zéro de la culture et de la connaissance des différentes civilisations. On est là dans le pur fantasme petit-bourgeois, au service des Qataris, encore une fois.

Car cet anarchisme à l’origine de l’appel est petit-bourgeois, avec un culte du petit capitalisme « alternatif » (labels de disques, librairies, bars, salons de tatouage, salles de concert, etc.), et une machine à illusions idéologiques maquillant en « révolutionnaire » ce qui se transforme toujours en pur capitalisme une fois passée une certaine taille (comme on a avec l’exemple bien connu du magasin de fringues alternatifs « le goeland », mais on peut penser à tel café reconverti dans un trafic lucratif et illicite, telle librairie reconvertie en emploi de « fonctionnaire-révolutionnaire », etc. etc.).

Alors, ajoutons-y le tiers-mondisme universitaire, on tombe dans le petit capitalisme allié à l’État du Qatar.

C’est un tournant inévitable, montrant bien la nature de classe de l’anarchisme. Car, il faut être sérieux et sérieuse, ce qui est vraiment « islamophobe », si l’on doit accepter ce terme, c’est de parler de l’Islam sans rien n’y connaître. Ça, c’est vraiment « islamophobe », parce que cela tire l’Islam à hue et à dia, dans des interprétations relevant du n’importe quoi.

Nous, communistes, nous savons ce qu’est l’Islam, car nous connaissons la Falsafa, ainsi que des titans comme Avicenne et Averroès. Nous croyons au progrès et savons quel rôle a été celui de l’Islam pour la naissance de la Renaissance et de l’humanisme.

Mais les anarchistes, qu’y connaissent-ils à l’Islam ? Rien ! Sinon déjà ils comprendraient qu’il n’y a pas un Islam, mais plusieurs, dont les deux courants principaux sont le sunnisme et le chiisme, mais avec évidemment de nombreuses variantes en leur sein.

Car l’Islam, comme le christianisme, le bouddhisme ou le confucianisme, est une expression de la civilisation à l’époque du féodalisme avec ses contradictions. Et parmi ses contradictions il y a les aspirations démocratiques des masses sous le joug féodal, et donc de la bourgeoisie, et donc des nations. Mais pour comprendre cela, encore faut-il ne pas croire qu’il suffit de nier abstraitement les choses pour qu’elles cessent d’exister comme le font les anarchistes avec les nations.

Sans parler bien sûr de l’Islam comme style : lorsque Diams est voilée de haut en bas avec un sac Louis Vuitton, n’a-t-on pas le droit de considérer que c’est totalement n’importe quoi, et que cet Islam c’est du capitalisme conservateur, et à ce titre parfaitement méprisable ?

Ou bien quand les Qataris financent de manière pratiquement ouverte les islamistes ultras au Mali, n’a-t-on pas le droit de voir en l’Islam une simple idéologie d’Etat, comme en Iran par ailleurs ?

Encore si les anarchistes parlaient de respecter la foi ou la spiritualité, mais l’appel anarchiste n’en parle même pas. Il critique par contre l’athéisme comme condition obligatoire pour être authentiquement révolutionnaire…

Ce qui est une contradiction facile à expliquer : pour ces anarchistes, être « révolutionnaire » c’est dépassé, être « progressiste » suffit et l’être ce serait soutenir le petit capitalisme « tiers-mondiste », « post-colonial », en acceptant donc l’argent du Qatar.

Car la vérité, et il faut le dire, c’est que depuis le triomphe de la CNT au début des années 1990 (et les signataires sont en partie liés historiquement à celle-ci), l’anarchisme français a abandonné toute idéologie pour soutenir le syndicalisme révolutionnaire anti-idéologique.

L’anarchisme, depuis 20 ans, n’a cessé chaque jour de capituler. Le projet de société communiste libertaire est passé à la trappe au nom des appels à l’auto-organisation, à la lutte. Il n’y a pas de programme, il n’y a pas de morale, il n’y a pas de priorités stratégiques et tactiques.

On est à mille lieux de la CNT espagnole et catalane des années du Front Populaire, qui alliait discipline et programmatique la plus nette.

Et donc les anarchistes, refusant toute cohérence et tout programme, ne peuvent que suivre des tendances : la tendance cléricale franc-maçonne pour la Fédération Anarchiste, la tendance tiers-mondiste pour une partie de la CNT, le trotskysme pour Alternative Libertaire, … Même les anarcho-syndicalistes sont incapables de forger une culture purement communiste libertaire et une programmatique purement communiste libertaire.

Comment s’étonner après que l’anarchisme s’effondre sur lui-même, basculant dans ses pires travers ultra-individualistes et anti-communistes ?

De la même manière que les trotskystes ont jeté par dessus bord toute référence communiste – à part Lutte Ouvrière, mais c’est dans une tentative historique délirante de devenir le « PC » – les anarchistes ont abandonné toute prétention à faire la révolution, à organiser le soulèvement à l’échelle nationale.

On dirait bien que, comme la crise économique amène la question du pouvoir à se poser, l’anarchisme se transforme en posture individualiste ou en syndicalisme ultra – une même impuissance…

Tout cela n’est que le signe de la décadence totale de toute l’extrême-gauche qui a au final systématiquement refusé d’affronter en profondeur la société bourgeoise française ces vingt dernières années. Elle a cru qu’elle serait portée par des vagues de « syndicalisme ultra » et ne pas avoir à s’embarrasser ni d’idéologie, ni de programme, ni de principes.

L’heure est à l’unification de l’Humanité ou à sa retombée dans la barbarie nationaliste. Ce n’est ni l’Islam, ni le christianisme, ni l’anarchisme défenseur de la petite propriété qui unifieront l’Humanité. Pour cela, il faut révolutionner chaque société humaine, synthétiser chaque aspect des millénaires de culture humaine. Et seul le marxisme-léninisme-maoïsme le permet ! »

https://lesmaterialistes.com/voie-lactee/petite-bourgeoisie-anarchiste-passe-tiers-mondisme-qatari

Transmis à qui de droit par Monsieur l’Ambassadeur de la Confédération Démocratique d’A poil la blogosphère (même en hiver) : https://resistance71.wordpress.com/2019/10/10/confederalisme-democratique-du-rojava-de-letat-a-la-democratie-anatomie-dun-changement-de-paradigme-1ere-partie/#comment-131261

Le Ministère de la manipulation des masses

Le Ministère de la manipulation des masses, le M-3.

Texte de Michel Dakar, chercheur en politique globale, autonome, Villequier ex-France, province coloniale en cours de dépeçage de l’Empire ex-mondial israélo-US, nécrogène, en voie de dislocation rapide, le 11 octobre 2019.

http://www.aredam.net/ministere-de-la-manipulation-des-masses.html

Ses premières réalisations devenant manifestes, nous révèlent l’existence d’un Ministère non-inscrit dans le bottin administratif, hors de tout organigramme de la fonction publique, qui n’apparaît dans aucune ligne budgétaire, mais qui existe bel et bien : Le fameux et caché Ministère de la Manipulation des Masses, le M-3. Pour le moment, on n’en connaît pas le Ministre. Peut-être serait-il bon d’interroger la Présidente Emma Mikron + ?
Le Pdf dont le lien suit, expose l’une de ses récentes réalisations : « Extinction Rébellion ». C’est un ministère transfrontières mais limité au bloc occidental et à ses territoires extra-occidentaux occupés (nord de la Syrie et de l’Irak avec le Rojava, Hong Kong). En France le M-3 se signale par les ZAD en liaison avec le Rojava, Rébellion Extinction en liaison avec Greta Thune-verte, les Gilets jaunes, les black blocs, les antifa-identitaires, les lesbiennes faschoïdes (les Phal-Men), les transes sexualistes, les bi-tri-quadri-sexes, les naisseurs en bocaux, les végétariens agressifs, les amis méchants des animaux, les triso-cosmiques militants, et tout cela, seulement pour le moment. On assiste à ce que les anciens enfants connaissaient bien, le défilé des monstres dans le petit train fantôme des vraies foires du temps passé où l’on s’amusait réellement, avec ses SDF alcooliques revêtus d’une peau d’ours qui faisaient mine de se jeter sur les enfants coincés dans les wagonnets qui ralentissaient désespérément dans les virages en grinçants.
http://www.aredam.net/ministere-de-la-manipulation-des-masses.pdf

Au moins, les manifestations du M-3 permettent de discerner là où se posent les vrais problèmes sérieux, soit le climat, le Moyen-Orient, la guerre future avec la Chine et la Russie, la paupérisation de la classe moyenne occidentale qui est la conséquence directe de la perte de l’hégémonie occidentale sur la planète, laquelle entraîne moins d’argent à distribuer aux couches dominées occidentales pour acheter la paix sociale (les suisses disent l’argent pour faire fermer la gueule), l’écologie, la baisse de la fertilité.

Disons tous en cœur un grand MERCI M-3.

Quant à la méthode du M-3, elle est archi éculée et ne nous apprend rien : devancer les problèmes, car gouverner c’est prévoir, et dans ce cas, c’est prévoir les réactions de masse de mécontentement en les organisant avant qu’elles n’éclosent d’elles-mêmes, en ayant installé d’avance un dispositif bien réfléchi de commandement, d’encadrement, de répression, de canalisation, et d’évacuation, et des plans de rechange si ça marche de travers, vers un exutoire. Les ZAD sont un exemple d’exutoire, comme les champs d’épandage des boues de stations d’épuration, à destination de la jeunesse rebelle. Le Rojava en est un autre, à destination de la jeunesse plus irréductible.

Quelques petits saloperies plus mineures pourraient provenir du M-3, comme ces sites de protection des lanceurs d’alertes, ou de canaux d’alerte garantissant l’anonymat, les boîtes du M-3 à délation (comme dans Farenheit 451 de Truffaut), pour les apprentis dissidents citoyens-délateurs, les bons citoyens de Zinoviev (Homo sovieticus), tels :

https://www.lepoulpe.info/ , https://www.sourcesure.eu/ , http://www.lanceursdalerte.info/

M-3

Offensive turque en Syrie: Erdogan menace l’Europe «d’envoyer des millions de migrants»

Les forces armées turques ont lancé mercredi leur offensive militaire dans le nord de la Syrie, opération qu’ils menaçaient depuis plusieurs jours de mettre en œuvre.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a menacé jeudi d’ouvrir les portes de l’Europe à des millions de réfugiés en réponse aux critiques européennes contre l’offensive turque en cours dans le nord-est de la Syrie.

« Ô Union européenne, reprenez-vous. Je le dis encore une fois, si vous essayez de présenter notre opération comme une invasion, nous ouvrirons les portes et vous enverrons 3,6 millions de migrants », a déclaré M. Erdogan lors d’un discours à Ankara.

La Turquie accueille 3.6 millions de réfugiés syriens sur son sol. Le flux de migrants depuis la Turquie vers l’Europe a considérablement tari à la faveur d’un accord conclu en 2016 entre Ankara et l’UE.

« Vous n’avez jamais été sincères »

Les pays européens ont vivement critiqué l’opération lancée mercredi par la Turquie dans le nord-est de la Syrie contre une milice kurde, les YPG, considérée comme terroriste par Ankara mais soutenue par les Occidentaux car elle constitue le fer de lance de la lutte contre les jihadistes du groupe Etat islamique (EI).

https://www.lesoir.be/252787/article/2019-10-10/offensive-turque-en-syrie-erdogan-menace-leurope-denvoyer-des-millions-de

Pourquoi toutes les tentatives d’instaurer un ordre humain égalitaire et libre ont échoué ?

Première suite de l’essai pour répondre au pourquoi toutes les tentatives d’instaurer un ordre humain égalitaire et libre ont échoué.
Texte de Michel Dakar, chercheur en politique globale, autonome, Villequier ex-France, province coloniale en cours de dépeçage de l’Empire ex-mondial israélo-US, nécrogène, en voie de dislocation rapide, le 9 octobre 2019.
Texte au 4 octobre 2019, au 9 octobre 2019, à suivre.
http://www.aredam.net/premiere-suite-essai-pour-repondre-au-pourquoi-toutes-les-tentatives-d-instaurer-un-ordre-humain-egalitaire-et-libre-ont-echoue.html

Texte au 4 octobre 2019.

C’est bien l’unique question qui est à traiter, et bizarrement, personne ne l’a fait et ne le fait.

Anarchisme, communisme, socialisme, tout a échoué. Pourquoi ?

Toutes les tentatives du 19ème siècle et du 20ème siècle pour vivre en communauté égalitaire ont échoué.

Le cauchemar total a recouvert intégralement la surface de la planète humaine, qui est devenu l’enfer décrit dans les religions.

L’enfer n’est pas dans la vie après la mort, mais ici et maintenant.

Pourquoi est-il si difficile de s’extirper de l’enfer alors que l’on connaît ce que doit être le paradis, décrit par les idées anarchiste, communiste, socialiste.

Texte au 9 octobre 2019.

Le problème est extrêmement difficile à poser, car il porte sur soi-même.

Il n’y a pas à rechercher ailleurs qu’en soi-même la réponse au questionnement du pourquoi toutes les tentatives faites pour instaurer un ordre humain heureux ont échoué.

Et pénétrer, voyager en soi-même, est le plus impossible des voyages, car pour illustrer, il faudrait imaginer une main et un gant, le gant est la couche la plus extérieure de la conscience, la peau de la conscience, la main dans le gant est la partie centrale de la conscience, le corps de la conscience, et le voyage en soi-même, pour y rechercher la cause du malheur humain, revient à faire pénétrer le gant dans la main qu’il recouvre. Mais malgré la difficulté, on va essayer.

Qu’est-ce qu’un gant ? Une peau. Qu’est-ce que la peau ? La limite, la frontière, entre le corps et l’extérieur.

La limite a-t-elle en elle-même une existence ?

Non, elle n’existe que dans le rapport intérieur-extérieur.

Alors comment une chose qui n’a pas d’existence propre, la limite, peut-elle être le véhicule de l’exploration de ce qui existe, l’intérieur et l’extérieur, dont elle n’est que le rapport ?

Simplement parce que l’intérieur et l’extérieur ne sont des notions valables que parce que la notion de limite est elle-même valable.

Autrement dit, on se trouve dans un contexte identique à celui du monde des mathématiciens, des postulats, des créations d’idées, permettant d’établir de bases virtuelles servant à résoudre des problèmes réels, comme le monde des nombres imaginaires (la racine carré de -1 qui n’existe pas).

Autrement dit, la limite est une création de l’esprit, et donc, les notions d’intérieur et d’extérieur sont de même des créations de l’esprit.

Mais que recouvre les idées d’intérieur, d’extérieur et de limite ?

L’idée de rupture.

La notion de rupture est elle-même une création de l’esprit.

Elle est même centrale dans l’esprit humain.

Nous sommes construits sur l’idée de rupture.

Quel est l’opposé de l’idée de rupture, celle de continuité.

Au-delà, qu’est-ce qui transcende les idées de rupture et de continuité ?

L’idée de contraire, d’opposé, de différentié.

Au-delà encore, qu’est-ce qui transcende le différentié de l’indifférentié ?

Encore une fois la rupture, et encore une fois, on se trouve ramené dans le contexte de la création d’idées, comme pour le monde des nombres imaginaires.

Là commence alors la vraie avancée, celle de s’extirper de la création d’idée, soit de développer un mode d’être saisissant le réel directement.

Existe-t-il déjà un mode d’être permettant de saisir directement le réel, sans passer par l’imaginaire, soit une infinité d’univers artificiels, qui ne font qu’induire une infinité de ruptures avec la réalité ?

Ce mode d’être existe, c’est celui des animaux, des végétaux et de toutes les formes de vie présentes sur la planète, sauf celle humaine.

Toutes les formes de vie autres qu’humaine, sont exemptes de ruptures.

Pour avancer dans l’exploration du problème intrinsèque à l’humain de son incapacité au bonheur, il faut donc adopter un mode d’être animal, ou végétal, ou autres, un mode d’être structuré sur la présence, car la rupture peut se résumer par l’absence.

Les animaux, les végétaux et autres formes de vie sauf celle humaine sont présentes. La forme de vie humaine est absente.

C’est cet état d’absence qui provoque le malheur.

Le malheur est cependant ressenti par l’être humain, et depuis peu, par l’ensemble des individus constituant l’espèce humaine, car l’état de malheur devient depuis peu impossible à masquer.

Si cet état de malheur est ressenti, c’est qu’il existe toujours en l’humain un état de non-rupture, car si l’état de rupture était total, l’humain ne ressentirait pas le malheur, il serait pleinement satisfait du cauchemar dans lequel il s’enfonce et qui devient la totalité de son univers.

Cet état de non-rupture toujours présent en l’humain, est celui propre à l’animal, au végétal et aux autres formes de vie sauf humaine.

Il faut pour la facilité d’écriture tenter de qualifier cet état.

Il a déjà été qualifié politiquement, c’est l’état d’anarchie.

Qu’est-ce que l’anarchie ?

C’est l’absence d’autorité.

La simple observation du monde animal et autres sauf humain vérifie que l’humain est la seule forme de vie régie par l’autorité.

Chez toutes les autres formes de vie, la confrontation entre individus et entre espèces est constante, il n’y a pas d’établissement d’une autorité, tout statut est à chaque instant contesté. Il suffit d’observer comment cela se passe dans n’importe quel groupe animal pour s’en persuader. Autorité est synonyme de stabilité. La stabilité n’existe pas chez l’animal, pas un seul instant.

L’humain est la seule espèce qui a figé les rapports entre individus et entre espèces.

C’est de cette immobilisation qu’est venue l’idée de rupture, car entre entités et statuts mouvants, il ne peut y avoir d’idée de rupture, il n’existe que la continuité, la globalité.

L’immobilisation se concrétise dans l’idée de propriété.

Le mouvement anarchiste qui est européen, est un mouvement animal, instinctif, de recherche du bonheur, et qui a abordé instinctivement les vraies causes et les vrais remèdes du malheur humain.

Les mouvements communiste ou socialiste ne sont que des formes édulcorées du mouvement anarchiste.

Ce n’est pas un hasard que le mouvement anarchiste soit apparu lors de l’industrialisation, car ce qui caractérise cette époque est la mécanisation, la machine, le robot, et le robot, ou actuel ordinateur qui est la forme la plus élaborée de machine, de robot, n’est que la stade final du processus de rupture, qui devient évident, rupture d’avec la vie., rupture d’avec le bonheur. Il n’y a pas plus en rupture d’avec la vie, et le bonheur que la machine.

Sur le plan politique, l’autorité et la propriété mènent au robot, l’humain se transformant en machine, le bonheur disparaissant. C’est ce que nous constatons maintenant de façon évidente.

Maintenant, il revient à avancer dans la restitution au sein de l’humain, c’est à dire de chacun, de soi, de la continuité animale, car seule cette continuité peut permettre de résoudre le problème de rupture de l’humain.

C’est un réel travail de reconstitution.

Il est maintenant urgent de le faire, et surtout, de parvenir à une thérapie concrète et efficace.

A suivre …

J’en ai encore + marre des islamo-gauchistes que des islamistes

Pasque les islamistes au moins ils ont leur logique – détestable à mes yeux mais au moins ils avancent dans leur direction et leurs intérêts. Les islamo-collabos (pas seulement gauchistes au fond, on en retrouve aussi parmi les complotistes fachoïsants antisémites et donc binairement pro-islam) n’ont aucune logique et sont d’une stupidité criminelle. Je ne les supporte plus. Dès que j’en entends un, je coupe le son.

Je fais court car je suis fatigué et je dois garder mon énergie pour aller marcher. Je préfère être randonneur que blogueur… Mais quelle époque de cons et de merde !!!

Épuisant.

Ah oui sinon, en passant, vous avez vu ça ? C’est tombé ce matin. L’art (meuhnon pas lard) habituel mais ici poussé jusqu’à son paroxysme de la VICTIMISATION ! (typique des PN) Allez, je vous laisse, je dois prendre des forces… L’excès de lucidité nuit à la santé 🤣

Ma réponse (après réflexion, je la publie ici chez moi et non chez lui) à ce commentaire de Strategika51

Défense:Le CentCom se replie vers les États-Unis

Ce commentaire est le suivant :

Hystérisation en effet. Il n’y a aucune revendication et il n’y en aura jamais une parce que ce type n’a jamais fait partie d’un quelconque groupe islamiste ou non en France.
Les médias inventent de toute pièces pour les besoins de l’audimat mais aussi et surtout dans un but de diversion. Le reste c’est le vide.

Al-Qaida a été démasquée au levant. Depuis son Oscar à Hollywood, ses partisans portent des casques blancs devant la caméra et costume de ville ailleurs. Ils sont devenus riches.

Daech n’existe plus. C’est une chimère.

D’ailleurs quelqu’un peut-il me citer un seul groupe classé terroriste en France ?

Il n’y en a pas. Ou si…Si je reprend la définition de Weber…


Voici ma réponse :

Hystérisation médiatique, invraisemblances grotesques une fois de plus dans le scénario qu’on est censés gober et manipulations d’État évidentes pour les avertis que nous sommes. Mais… le reste c’est le vide ?
De plus en plus de femmes de plus en plus voilées et tout le toutim se lèvent et s’éloignent lorsque par hasard le mécréant que je suis (aux yeux bleus en plus, quelle horreur!) va s’asseoir près d’elles dans les transports en commun. Je ne parle pas d’Islamabad (que je ne connais pas) mais de Bruxelles (que je ne connais que trop) au 21ème siècle messieurs-dames. Et ce n’est bien sûr qu’une petite anecdote parmi plein d’autres.
Votre aveuglement vis-à-vis de l’islam RADICAL (comme s’il n’y avait d’ailleurs qu’un seul islam, celui bien gentil et modéré ouarf ouarf), évidemment de plus en plus répandu dans les territoires entre autres français, m’apparaît profondément… je ne sais même pas quel qualificatif convient le mieux… affligeant, suspect, risible.
Je n’attends évidemment aucun soutien de la plupart de vos commentateurs sur ce forum et j’en ai rien à foutre. Même pas envie de perdre mon temps à répondre aux aveugles que je ne suis ni raciste ni islamophobe et que je n’ai aucune accointance politique avec le RN. Je suis anarchiste agnostique et j’en ai rien à foutre des religions ainsi que des régimes ceaucescu, chinois, nord-coréen, russe et même iranien, c’est à dire que je les mets exactement dans la même poubelle de l’histoire que les régimes occidentaux démocratico-capitalistes de merde… ou je dirais plutôt la poubelle de cette espèce animale totalement ratée autoproclamée Homosapiens. Nihiliste et misanthrope ? On s’en care de mon cas perso mais je préfère de loin le mot LUCIDE.

Je sors, je pense prendre beaucoup de distance avec la blogosphère.

Des taupes islamistes au cœur des services secrets français ?

Bon, c’est peut-être une intox, une psy-op de plus… Ouais, on va dire ça c’est une intox… Ça fait des années qu’on sait qu’il y en a partout y compris dans le personnel des aéroports ou plus marrant encore des centrales nucléaires. A Lubrizol ? Sais pas. Mais de toute façon dans la complosphère les muzz c’est que des pauvres victimes manipulées par les JUIFS qu’ils appellent hypocritement les « sionistes ».

N’empêche, pour en revenir à l’attaque au couteau à la préfecture : depuis hier soir silence radio intégral de l’islamosphère. Ce qui ne m’étonne en rien. Pour ne pas dire la putosphère. Et c’est avec des connards, connasses et faux-culs en tout genre que j’irais m’affuter sur des fora dégoulinants de conneries outrancières ? Ben mon colon… « Tenez, Olivier le facho, voici mon tout dernier pdf anarchisss’t »

Sinon, j’avais une intéressante citation du jour à bloguer mais j’en ai vraiment plein le cul de jeter des perles aux pourceaux.

Le lobby bancaire veut sanctionner les épargnants de plus de 100.000 euros

Le patron d’UniCredit souhaite que les taux négatifs subis par les banques soient répercutés sur les clients.

Le président de la Fédération bancaire européenne, Jean-Pierre Mustier, a estimé ce vendredi que les coûts liés aux taux d’intérêt négatifs subis par les banques doivent être répercutés sur leurs clients.

« Il serait extrêmement important que les taux négatifs ne s’arrêtent pas au bilan des banques… Les mesures doivent atteindre les clients si nous voulons que la politique monétaire produise son plein effet », a-t-il précisé.

Le patron d’UniCredit regrette en effet que plusieurs pays, dont la Belgique, n’appliquent pas le taux d’intérêt négatif. Aussi, faute d’appliquer le taux négatif, selon lui, il faudrait pénaliser les personnes ayant une épargne supérieure à 100.000 euros.

Source : https://www.lesoir.be/251511/article/2019-10-04/le-lobby-bancaire-veut-sanctionner-les-epargnants-de-plus-de-100000-euros?from_direct=true

Commentaire perso : ben voyons…

Info Panamza sur Face de bouc (et commentaire perso) (et info BFM) (Bonne chance pour vous y retrouver 🤣)

TUERIE EN PRÉFECTURE : LE MYSTÈRE DEMEURE

*Le patronyme de l’auteur de l’#attaque à la #Préfecture de police de Paris : Mickaël Harpon.
*Il avait épousé en 2014 Ilham Eddibes, également travailleuse handicapée.
*Le profil Facebook de son épouse – en garde à vue ce jeudi soir https://fr.news.yahoo.com/attaque-à-la-préfecture-police-191804428.html – ne contient aucun signe de « radicalisation ».

—————————————————

Commentaire tout à fait perso by Un passant : le problème avec la complosphère islamophile** (sans parler des pseudo-anars) c’est que le coupable à tous les coups s’appellera MK Ultra ou Maussade mais jamais… Islam.*

*Et si des fois y s’appellerait quand même Islam (politique de son prénom) ce serait un brave type et une victime manipulée par les Services et les sionistes.

**Sinon vous avez aussi la complosphère russophile bien sûr et de plus en plus… sinophile, très en vogue ces temps-ci 😀

Post-scriptum : c’est vrai que « Mickaël » ça sonne très « sioniste ».
Origine de Mickaël

Le prénom Mickaël vient du prénom hébraïque Mika’el.

Signification
Le prénom Mickaël signifie « qui est comme Dieu ».

Par contre, « Ilham » :

Etymologie de Ilham

Le prénom Ilham a une origine arabe et veut dire « inspirée » ou « source d’inspiration ». Le prénom Ilham vient de la langue arabe et signifie « inspiration ».

Histoire de Ilham

Le prénom Ilham est vieux de quatorze siècles. Il a été, comme beaucoup d’autres prénoms arabes, puisé à la source des racines de l’Islam par les musulmans.

… ah oui, une info supplémentaire selon d’autres sources diverses et variées : « D’autres affirment que l’attaquant, converti à l’islam il y a dix-huit mois, aurait été convoqué par sa responsable pour un entretien visant à savoir pourquoi il ne saluait plus les femmes. »

… ah merde, le coupable n’est ni MK Ultra ni Maussade ni Islam mais… déséquilibre psychiatrique nous explique… Sarah-Lou Cohen, Chef du Service police-justice de BFMTV : https://www.bfmtv.com/police-justice/attaque-au-couteau-a-la-prefecture-de-police-la-femme-de-l-assaillant-affirme-que-son-mari-a-eu-une-crise-de-demence-la-nuit-precedente-1780524.html

Sinon à part ça j’vous résume : le type de 45 ans travaillait depuis 16 ans comme informaticien au sein du cœur des services secrets français (avait-il du coup accès à des informations confidentielles ?) et était sourd et muet et converti à l’Islam (tout en portant un prénom hébraïque) depuis 18 mois… et a eu le temps dans le périmètre de l’un des endroits les mieux sécurisés de France de se promener tranquillement (après une nuit de démence selon sa bonne femme… maghrébine si j’ai bien suivi) avec un couteau en céramique et de tuer 4 « collègues » (enfin, 4 de la même boite) à 2 étages différents avant d’être abattu d’une balle en pleine tête par un jeune flic du cru mais stagiaire.

Balourd, non ?

… ah oui, bizarre aussi vu l’ampleur des faits commis : Micron n’a même pas annulé son blabla-débat sur les retraites à Rodez. Là je vois qu’il est de nouveau en bain de foule avec cette fois des agriculteurs en Auvergne. Pronostic, intuition : il va finir un jour par avoir une bricole, notre bien-aimé Jupiter !

bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bleh bl^^êeeehh ruuudkkqjcxik; oué

  1. […] via Appel à la grève générale illimitée (et expropriatrice ?…) pour décembre 2019 — Resistance… […]

  2. « Pour les travailleurs, la grève générale est la conséquence logique du système industriel moderne, dont ils sont les victimes et elle leur offre en même temps l’arme la plus forte dans la lutte pour leur libération sociale, pourvu qu’ils reconnaissent leur propre force et apprennent a utiliser cette arme a bon escient. » ► Rudolph Rocker

    C’est en faisant En faisant des recherches pour réaliser ce PDF sur Rudolf Rocker que j’avais découvert votre article, dans les premiers, signé de votre Collectif, naissant, Résistance 71 du 7 octobre 2010 qui démontrait que nous pouvons passer de la théorie à la pratique anarchiste par une Grève Générale, Illimitée et Expropriatrice ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/06/09/de-la-theorie-a-la-pratique-anarchiste-avec-rudolph-rocker-en-version-pdf-gratuite/

    Aussi ne pensez-vous pas que le PDF de Rudolf Rocker aurait toute sa place également ?

    Octobre 2010 – Octobre 2019, nous n’en sommes pas au même point, non, mais cela prouve bien qu’il n’y a PAS DE SOLUTIONS au sein de ce système, et surtout qu’il n’est pas réformable…

    Empêchons-donc le changement de coquille en changeant de paradigme et en lien avec tous les peuples premiers de tous les continents !
    Jo

  3. Et selon l’un des 7 principes zapatistes ;

    Construire et non détruire !
    Car tout n’est pas à réinventer, ni à réécrire ;

    « L’anarcho-communisme est l’organisation de la société sans État et sans relations capitalistes à la propriété. Il ne sera pas nécessaire d’inventer des formes artificielles d’organisation sociale pour établir le communisme anarchiste. La nouvelle société émergera « de la coquille de l’ancienne ». Les éléments de la société future sont déjà plantés dans leur ordre existentiel. Ce sont les syndicats et les communes libres, qui sont des institutions anciennes, profondément ancrées de manière populaire et non-étatiste ; spontanément organisées, incluant les villes et les villages à la fois en zone urbaine et en zone rurale. La commune libre est aussi le parfait outil pour gérer les problèmes socio-économiques dans les communautés anarchistes rurales. Au sein des communes libres, se trouve un espace pour les associations libres d’artisans, de cultivateurs, d’éleveurs et autres groupes voulant demeurer indépendants ou former leur propre association… » ► Isaac Puente

    Avec Howard Zinn en tête et Rudolf Rucker pour passer de la théorie à la pratique anarchiste ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/06/05/en-partant-merci-de-ne-surtout-pas-laisser-letat-du-monde-comme-vous-lavez-trouve-en-arrivant/

    Ça devrait le faire…

    • Pour celle/celui qui le veut, il n’est plus vraiment possible de se perdre en chemin… Il est balisé depuis un bon moment, mais encore faut-il le vouloir… vraiment. Pas pires aveugles que ceux qui ne veulent pas voir clair dit le dicton… 😉

      • Ouais, surtout les gens s’accrochent à ce « dernier » pouvoir qu’est la propriété privée.

        C’est ce qui vous avez amenés à rajouter une annotation à votre Manifeste en page 11 : sur la définition de la propriété privée ► pris dans ce manifeste dans son sens lucratif et d’exploiteur et à ne pas confondre avec la possession.

        La vision « expropriatrice » dans cet appel à la grève, s’entend comme l’explique Mauss et dernièrement Macdonald dans le sens de partage, de mise en commun, et non de spoliation brutale et là c’est Élisée Reclus qui l’avait parfaitement analysé avec son « À toi mon frère le paysan » ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/11/17/pour-une-greve-generale-illimitee-et-expropriatrice/

        Que vous aviez rappelée dans Ville-campagne se connecter et qui est à nouveau mis en exergue dans le PDF de Kropotkine sur la Commune des communes.

        Il est presque impossible de passer à côté lorsqu’on lit ces textes, d’ailleurs ce n’est pas pour rien si Reclus a préfacé l’autre œuvre phare de Kropotkine « La conquête du pain »…

        Pour ma part, j’ai adoré « Champs, usines et ateliers » de Kropotkine car il est factuel et terriblement d’actualité, bien que méconnue, c’est une autre pépite à mon sens, enfin lorsqu’on la lit aujourd’hui, à l’aune de ce que l’on sait ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/04/nouvelle-version-pdf-de-pierre-kropotkine-champs-usines-et-ateliers-1910.pdf

        Ou, plus exactement à l’aune de tout ce que nous avons appris des uns et des autres…
        Jo

          • Une chose que le MdGJ a démontré et que nous disons, vous comme moi, depuis le début, c’est que toute négociation avec l’État et les représentants de l’oligarchie est non seulement futile mais contre-productive. Plutôt que d’attendre une hypothétique « réforme » en participant à un monologue/débat de Macron, IGNORONS-LE !

            Et c’est valable pour tous les fonctionnaires d’État, au lieu de vous suicider dans l’espoir que votre mort fera avancer les choses, ignorez-le et rejoignez-nous.

            Aux Gilets Jaunes, demeurez horizontaux et méfiez-vous de la verticalité ! Plus on monte… et plus on tombe de haut ! Solidarité et Union ! Pas de négociations !

            Union et rassemblement !

            Ouvriers, agriculteurs, étudiants, chômeurs, laissés-pour-compte, union dans notre complémentarité, contre l’État et la société marchande, cancers de la société humaine !

            Les mêmes causes produiront le même résultat, éternellement, pour les siècles et les siècles…

            Ne participez pas à la messe de Macron à Rodez, ignorez-le et organisez-vous, hors GAFAM surtout pour créer à la place les associations libres, volontaires et autogérées.

            Jo

  4. Il y a également l’Art de ne pas être gouverné, qui m’est venue à l’esprit, notamment car gorgerouge y a fait une référence appuyée dans sa dernière publication via la Revue Ballast.

    Alors que grâce à votre travail de traduction, nous avons pu le proposer au format PDF ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/06/lart-de-ne-pas-c3aatre-gouverne-une-histoire-anarchiste-des-hauts-plateaux-dasie-du-sud-est-par-james-c-scott.pdf

    Date du parution du livre original en anglais : “The Art of Not Being Governed, an Anarchist History of Upland Southeast Asia” = 2009…

  5. […] VIA Résistance 71 dans ► Appel à la grève générale illimitée (et expropriatrice ?…) pour décembre 2019 […]

La phrase qui m’intéresse le plus dans cet article ? « (…) le parti belliciste aux États-Unis ratisse largement au-delà du faux clivage partisan à partir d’un certain seuil. C’est une mafia de haut vol. »

Un enjeu lié à l’État profond: Le véritable enjeu du vrai faux scandale baptisé “Ukrainegate” n’est ni la présidence de Donald Trump ni une quelconque confirmation de la méga-corruption des élites politiques US. Le véritable enjeu de l’Ukrainegate est la mise à nu des magouilles bellicistes de l’État profond US et ses ramifications européenne dans…

via L’Ukrainegate a mis à nu la corruption générée par les guerres hybrides de l’Empire — Strategika 51